[#SemaineIP ] Instituer par le design

Compte-rendu de la conférence inaugurale "Instituer par le design" qui s'est tenu le 20 novembre 2017 à la Cité du design de Saint-Étienne en ouverture de l'événement Action publique/Public en action/Controverse dans le cadre de la Semaine de l'innovation publique du SGMAP.

Embed

  1. Le pôle de recherche de la Cité du design de Saint-Étienne et la Chaire Design et Action publique innovante portée par le Design Lab Care de L’École de Design de Nantes s’associent autour d’un événement commun.
  2. Semaine de l'innovation publique

  3. Le SGMAP (secrétariat général modernisation de l’action publique) organise la quatrième édition de la Semaine de l’innovation publique, l’occasion de découvrir et comprendre ce que recouvre l’innovation publique, les nouvelles méthodes de conception des politiques publiques qu’elle propose et les finalités qu’elle poursuit (amélioration de la qualité de service, accompagnement du changement, développement de l’administration numérique…), de rencontrer les hommes et les femmes qui innovent dans le secteur public et de participer à l’élaboration de nouveaux services publics, contribuer à leur amélioration et appréhender les enjeux de l’innovation publique dans le cadre de la transformation de l’administration du 21e siècle.
  4. La recherche à la Cité du design

  5. L’établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) Cité du design - École supérieure d’art et design regroupe depuis janvier 2010 la Cité du design et l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne, réunies sur un même site : l’ancienne manufacture d’Armes de Saint-Étienne.
  6. Programme Action publique/Public en action/Controverse
    Programme Action publique/Public en action/Controverse
  7. Recherche par le design

    Alors que le monde contemporain s’ouvre sur un extraordinaire défi environnemental et social, de nouvelles tensions émergent qui menacent parfois la vie même. Le design -comme d’autres disciplines- travaille à leur résolution en participant à la réflexion et la production d’un véritable projet de société.

    Conduite par des designers, la recherche par le design explore attentivement les tenants et aboutissants des mutations technologiques et sociales en cours, tout en participant par l’enquête, le prototype et l’expérimentation à la construction de scénarios. Pour être opérante, et en complémentarité des modèles de la recherche scientifique, la recherche par le design revendique un statut de recherche ‘non standard’. Elle met en avant les processus créatifs du design, conçoit ses propres méthodes de recherche et contribue à l’invention de scénarios de vie future.

    Cette forme de recherche s’intéresse aux pratiques des individus dans des environnements toujours plus complexes. Elle est bâtie d’après la confrontation historique de la culture technique et de l’art dont elle anime la controverse. Elle est menée par des designers professionnels, accompagnés selon les cas, par d’autres expertises (architectes, artistes, historiens, sociologues, ingénieurs, techniciens…) et selon les projets par des étudiants ou doctorants designers. Elle participe au développement d’un nouveau paradigme de la recherche scientifique qui place le non-humain au même niveau d’étude que l’humain : l’approche anthropocentrée du design évoluant vers une approche holistique du monde matériel. Elle se charge de prototyper, expérimenter et démontrer, scénarios à l’appui, qu’il existe des alternatives aux modes de vie imposés par les technologies
    et la culture de la fin du modernisme.
  8. Controverse

  9. Tandis que les métropoles se produisent et s’étendent au-delà des enceintes urbaines connues, aux noms revendiqués de Grand Paris, Grand Lyon, Grand Londres, etc.
    Tandis que les individus recherchent des points de rencontre autour de la ré-appropriation des espaces et des paroles publiques, sous formes de tiers-lieux, dans des collectifs, dans des friches, dans des coopératives, dans des sociétés tiers, etc.
    Alors que les outils et les espaces de la représentation, du vote, de la délégation, de la confiance, de la participation sont sujets de design…
    Alors que les capacités à voter, à s’abstenir, à user du référendum, à s’instituer, à se représenter sont questionnées intensément par les individus…

    ...nous proposons dans le cadre de la semaine de l’innovation de l’action publique du SGMAP, une controverse fertile bâtie à plusieurs mains entre Saint-Étienne et Nantes :

    Action Publique/Public en action/Controverse, une proposition de la Chaire Design & Action publique innovantes de l’École de design de Nantes et du pôle recherche de la Cité du design de Saint-Étienne dans le cadre de son programme Design des Instances. Confrontation de deux modes opératoires divergents mais complémentaires : d’une part au travers les démarches d’innovation publique où les usagers sont engagés dans la co-conception des équipements, des services et plus largement dans la fabrique des politiques publiques pour Nantes. Et d’autre part, dans les formes mouvantes de l’innovation sociale, ou encore lors d’initiatives collectives autour de ce qu’on peut décrire comme une actuelle réappropriation des communs, produit d’implications multiples et partagées des usagers et des citoyens dans un projet de société souhaité comme de plus en plus ouvert pour Saint-Étienne.

    Pour déployer les enjeux et récits propres à leur territoire, ces deux établissements de recherche ont conçu un événement en symétrie, révélant deux approches (ou visions) antagonistes de l’innovation par le design, et construisant par la controverse une démarche de recherche dédiée à l’innovation publique et à la réinvention (ou requalification, instanciation) des espaces de représentation démocratique.

    LE DESIGN, EN TANT QUE PRATIQUE EN CHARGE D’UN PROJET DE SOCIÉTÉ, EST SOLLICITÉ À CES DIFFÉRENTS ENDROITS DE L’INNOVATION SOCIALE ET DE L’INNOVATION PUBLIQUE.

    LA QUESTION DU DESIGN DES REPRÉSENTATIONS POLITIQUES DEVIENT UN ENJEU STRUCTUREL POUR NOS SOCIÉTÉS.
  10. Design des instances

  11. Porté par le pôle de recherche de la Cité du Design de Saint-Étienne, le programme Design des Instances s’est construit à partir d’un constat : un déficit de représentation citoyenne dans les nouvelles organisations métropolitaines alors que ce type d’organisation anticipe un retrait progressif de l’état. Cette délégation se fait dans un contexte de professionnalisation de la vie politique, en contradiction même avec les émergences constatées de la société dite “civile” dans tous les espaces d’arbitrage. A cela s’ajoute aujourd’hui, une expérience de design des politique publique portée simultanément par la région Nord et par le SGMAP (Secrétariat Général à la Modernisation de l’Action Publique) dont une partie fût exécutée par la 27ème Région, acteur innovant de cette démarche. Or cette approche ne reflète qu’un état descendant (top-down) du design de l’action publique, oblitérant de fait la représentation civile telle qu’elle s’opère sous ses propres conditions d’expression, c’est-à-dire improvisant et/ou créant de nouvelles façons d’agir démocratique dans l’espace expérimental de l’associatif et de l’alternatif. À cet endroit et sous certaines conditions, nous pensons démontrer la capacité des collectifs aux pratiques amateurs ou semi-amateurs de servir de modèles pour le développement de nouvelles configurations (nouveaux designs) de l’espace et des outils démocratiques et, au-delà, une reproduction ascendante (bottom-up) de la représentation démocratique.
  12. Instances
    Nous avons choisi de dénommer ce programme de recherche “design des instances” car nous souhaitons lui donner une dimension programmatique concrète dont le résultat pourrait être la préfiguration d’espaces de représentations (instances) à échelle collective et dont la reproductibilité (instancier) composerait une partie du processus design - c’est-à-dire à l’ère de la reproductibilité technique (W. Benjamin).
  13. Programme

  14. Vidéo

  15. Action publique / Public en action / Controverse - Conférence Inaugurale
  16. Ouverture de la conférence

  17. Action publique/Public en Action / Controverse
    Action publique/Public en Action / Controverse
  18. Design des Instances : vers des modèles pour une reproduction ascendante de la représentation démocratique.

Like
Share

Share

Facebook
Google+