Indonésie : la surveillance sur un éventuel tsunami est annulée

Les premières vagues étaient attendues aux alentours de midi, heure française. Dès l'annonce d'un tremblement de terre au large de l'Indonésie, les réactions face à un éventuel tsunami ont été nombreuses sur la Toile.

481 total views
  1. Dans son dernier bulletin, publié vers 14h45 (heure luxembourgeoise), le PTWC annule la surveillance sur un éventuel tsunami. La couleur verte est de retour, le risque semble écarté.
  2. Un rapport du PTWC, mis en ligne vers 14h20 (heure luxembourgeoise) ne place que l'Indonésie, l'Inde, les Maldives et le Sri Lanka en surveillance.
  3. L'image qui commence à circuler vers 14h00 (heure luxembourgeoise) sur Twitter est cette carte d'Inde avec les endroits susceptibles d'être touchés par une vague d'un tsunami, avec en plus une prévision de l'heure.
  4. Par prévention, l'aéroport de Phuket en Thaïlande a été fermé. L'information a été relayée par the Malaysian Insider.
  5. Le département d'outre-mer français de la Réunion a été miss tôt dans l'après-midi en alerte orange par son préfet.
  6. Le Jakarta Globe a posté un article bilan, détaillant notamment la vague de panique des habitants d'Aceh.
  7. Une nouvelle secousse a été enregistrée au large d'Aceh, un peu plus faible que la précédente. L'alerte au tsunami reste plus que jamais d'actualité.
  8. Le dernier rapport du PTWC, mis en ligne vers 13h05 (heure luxembourgeoise), précise que la liste de pays initiale est toujours en alerte. Le bulletin met l'accent sur les conditions locales et encouragent les agences sur place à effectuer des mesures précises. L'alerte maritime pour les bateaux est maintenue pour plusieurs heures.

    Les estimations d'arrivée des vagues sont 11h13 (GMT) pour Phuket, 12h34 (GMT) pour Bali, 16h05 (GMT) pour Bombay, 16h38 (GMT) pour Karachi, 17h06 (GNT) pour Mombasa et 23h30 (GMT) pour Singapour.
  9. Peu après-midi, BFMTV a diffusé ce court reportage sur la situation en Indonésie.
  10. Indonésie : alerte au tsunami après un séisme de 8,7 au large de Sumatra
  11. Le président indonésien se serait-il précipité ? En consultant la dépêche Reuters, on apprend que son affirmation, plutôt optimiste, est bien suivie par la mention "tant que l'alerte dure".
  12. La Croix Rouge a relayé vers 12h40, heure luxembourgeoise, des informations plutôt rassurantes : l'amplitude des vagues enregistrées par le PTWC ne dépasse par 0,3 m.

    Le rapport du PTWC précise qu'il faut au moins attendre deux heures avant que tout risque soit écarté.
  13. Un journaliste spécialisé de CNN estime quant à lui que le tsunami engendré par un séisme moins fort qu'en 2004 aurait en théorie moins de conséquence.
1
Share

Share

Facebook
Google+