As seen onFavicon for http://www.pole-emploi.orgpole-emploi.org

Jeunes éloignés de l'emploi : parlons "NEET"

Qu'ils aient ou non un diplôme, les jeunes connaissent un taux de chômage plus élevé que la moyenne. Faisons le point sur les leviers d'actions et les initiatives mises en oeuvre par Pôle emploi pour favoriser l'insertion sur le marché du travail des plus éloignés de l'emploi.

Embed

  1. Qu'appelle-t-on les "NEET" et combien sont-ils en France ?

  2. NEET est un acronyme qui désigne les jeunes qui ne sont pas en emploi, en études ou en formation (« not in employment, education or training »). Cet indicateur est utilisé par l'Union Européenne pour mieux comprendre la situation des jeunes face au marché du travail.
  3. En 2014, on estimait le nombre de NEET à près de 1,9 million en France, dont 900 000 sans aucun diplôme. D'après le Céreq 1 jeune sur 4 n’a obtenu aucun diplôme en 2013.
  4. Quelle est la situation des jeunes aujourd'hui sur le marché du travail ?

  5. Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a baissé de 4 % en 2015, mais il reste toutefois beaucoup plus élevé que la moyenne : environ 23 % contre 10 % pour l'ensemble des actifs.
  6. Derrière ce chiffre, les situations varient fortement. Parmi les catégories de jeunes les plus touchées par le chômage :
  7. - Les jeunes disposant de peu ou pas de qualification. Car le niveau de diplôme a toujours tendance à "protéger" du chômage, même si cela est un peu moins vrai aujourd'hui qu'hier
  8. Ainsi, le taux d'emploi des jeunes ayant fait des études supérieures est de plus de 80 % dans les trois ans qui suivent leur sortie d'études. Un taux atteint dans les 2 mois en ce qui concerne les diplômés de grandes écoles.
  9. - Les jeunes issus des quartiers prioritaires (relevant de la politique de la ville), où le taux de chômage des jeunes atteint 45 %
  10. Pourtant, de nombreux secteurs d'activité sont ouverts aux salariés à faible niveau de qualification. Et notamment, d'après le CIDJ (Centre d'information et de documentation jeunesse) dans les domaines suivants :
  11. - les services à la personne, qui se développent fortement avec le vieillissement de la population (aides à domicile, aides ménagères, auxiliaires de vie) ;

    - la santé : aides soignants, assistants médicaux, auxiliaires de puériculture ;

    - la distribution : vendeurs, caissiers, employés libres services ;

    - l'hôtellerie-restauration : 64 % des jeunes travaillant dans ce secteur n’ont aucune formation spécifique préalable (commis de cuisine, serveurs, réceptionnistes).
  12. Alors comment favoriser l'insertion professionnelle des jeunes NEET et les rapprocher de ces secteurs qui recrutent ? Pôle emploi et ses partenaires agissent sur 3 volets !
  13. 1. Un accompagnement renforcé vers l'emploi auprès des plus fragiles

  14. Avec le dispositif ANI jeunes (Accord National Interprofessionnel), nous nous mobilisons pour accompagner les jeunes NEET vers l'emploi.
  15. Pour cela, nous bénéficions du soutien financier du Fonds social européen dans le cadre du programme « Initiative pour l’Emploi des Jeunes », géré par l’Etat.
  16. Ce dispositif prend plusieurs formes :
  17. Un accompagnement intensif pour les plus éloignés de l'emploi (AIJ)
Like
Share

Share

Facebook
Google+