La "grosse bourde" de Nadine Morano : Renault et les Mistral gagnants

Interrogée sur l'affaire de faux espionnage au sein de Renault, la ministre Nadine Morano confond le constructeur automobile et le chanteur éponyme sur le plateau de La Matinale de Canal + : "J'aime Renaud sur certaines chansons..." Cette bourde déclenche depuis l'hilarité de la Twittosphère. Minute blonde ou réveil difficile... En attendant, avec cette petite phrase, les Twittos tiennent leur plus beau filon depuis le "Zadig et Voltaire" de Frédéric Lefebvre.

Embed

  1. Nadine Morano confond Renault et Renaud
  2. Fausse note pour la ministre en charge de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle. Elle n'a donc pas entendu le dernier Renaud... Et de toute évidence, le nom de Carlos Ghosn ne lui dit pas grand chose.

    La première conclusion que les Twittos tirent de cette gaffe : Nadine Morano n'est pas très au fait de l'actualité. Sous le hashtag #moranofacts, ils refont l'actu à sa façon...
  3. Avec une telle bourde, le problème qui se pose ensuite, c'est bien évidemment la culture musicale de la ministre. Après la #bibliolefebvre, voici la discographie de Nadine Morano soit la #discomorano :
  4. Mais le #moranostyle,c'est aussi s'emmêler les pinceaux sur les  modèles de voiture :
Like
Share

Share

Facebook
Google+