Episode 1 [Il était une fois, #capcom15...]

Embed

  1. Cette année ci, en ce jour du 15 décembre 2015, les cœurs, les esprits et les foies, s'apprêtaient à battre au rythme de l'infatigable et passionnante fête de la communication publique. Pour cette occasion, le beau royaume de Tours s'était porté hôte de cet incontournable rendez-vous, invitant ainsi les royaumes du Nord et du Sud à se joindre à la grande fête annuelle. Habitués et non initiés, professionnels et apprentis, s'apprêtaient donc à se réunir, afin de revêtir pour trois jours, la robe tant convoitée du Cap'Comien(ne). Il était une fois...la 27e édition Cap'Com !
  2. Le jour du départ avait enfin sonné. Partout dans les villes et les campagnes, on ne parlait plus que de cela...Oui, le #capcom15 arrivait enfin à grand pas ! Les sujets des royaumes conviés, préparaient non sans émotion (et non sans mal) leurs besaces, essayant au maximum, d'évincer le superflu et le surpoids.
  3. Fin prêt pour #CapCom15 ! #InTheBag #Connected #Forum #ComPublique #Tours
    Fin prêt pour #CapCom15 ! #InTheBag #Connected #Forum #ComPublique #Tours
  4. Les diligences filaient à toute allure sous la grisaille et la pluie. Pour passer le temps et s'occuper l'esprit durant le voyage, les futurs Cap'Comiens s'imprégnaient une nouvelle fois du programme intense et bien rempli, qui allait les tenir en émoi durant ces trois prochains jours. Tout en faisant le plein de vitamine C, certains commençaient à apercevoir les premières lueurs du royaume de Tours...
  5. En route pour 2 jours à Tours pour le #capcom15 #70anselle  #ellemagazine #nuxe #revedemiel...
    En route pour 2 jours à Tours pour le #capcom15 #70anselle #ellemagazine #nuxe #revedemiel...
  6. Ne boudant par leur plaisir, les Cap'comiens en herbe s'apprêtaient à poser le pieds sur la terre promise. Par les fenêtres, le royaume de Tours se découpait à l'horizon. Les nuages et les 50 nuances de gris ne pouvaient abattre le moral ensoleillé et motivé des communicants publics.
  7. Vie urbaine. #Tours #CapCom15
    Vie urbaine. #Tours #CapCom15
  8. A peine le temps de déposer les effets personnels, les communicants publics s'apprêtaient déjà à découvrir le beau royaume s'offrant à eux. La nuit était tombée, mais au loin, le château de Tours brillait de mille feux. Guidés par leurs généreux hôtes, la découverte des merveilles de la ville pouvait alors commencer...
  9. Le temps des visites allait bientôt arriver à son terme. Il ne restait plus que quelques portes à franchir pour pouvoir apercevoir et s'entretenir avec le maître des lieux. Une sympathique et talentueuse bande de troubadours, accompagnait avec brio, les derniers pas des convives. Sur une note légère et musicale, la présentation officielle pouvait débuter...
  10. Gracieusement invités par le maître des lieux Serge Babary, les valeureux Cap'Comiens et Capcomiennes écoutaient avec attention leur hôte. L'occasion d'en apprendre davantage sur le royaume de Tours et ses spécificités. Une fois le discours terminé, des nuées d'acclamations retentirent dans la salle de réception, marquant ainsi l'ouverture officielle de cette 27e édition.
  11. Au dehors, d'étranges dispositifs lumineux se déplaçaient au cœur du royaume, attisant la curiosité et l'amusement des heureux Cap'comiens. "Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite" s'amusaient à leurs glisser à l'oreille les Tourangeaux...
  12. Et pendant ce temps là, à l'abri des regards, les derniers rouages de la machine Cap'comienne se mettaient discrètement en place afin d'offrir la plus belle des représentations...Il était ainsi possible d'apercevoir au sommet du palais, un balcon illuminé ou une répétition secrète semblait se profiler...
  13. La première journée s'achevait ainsi sur une note colorée et festive, ou se mêlait impatience et légèreté. Le royaume de Tours avait revêtu ses plus belles lumières, pour accueillir les futurs festoyeurs. Les Cap'comiens en herbe partirent ainsi rejoindre leurs lits douillets, se surprenant à fredonner un air de musique jovial et enguirlandé.
  14. ...Au cœur de la nuit, il ne fut point rare d'entendre des Cap'comiens et Cap'comiennes se livrer à une étrange répétition théâtrale. Des taupes postées aux détours de certains couloirs, ont rapporté le lendemain matin, des brides de conversations. Ils s'étaient ainsi retrouvés devant un Cap'comien fort heureux. Il a été révélé que ce dernier, ne cessait de répéter à qui voulait bien l'entendre: "à la fin de l'envoi, je touche".... Les deux prochaines journées promettaient alors d'êtres "hottes" en couleurs...
1
Share

Share

Facebook
Google+