Aux armes citoyens ! (par Azzedine Gaci)

Quand la jeunesse musulmane doit reprendre son joug et refuser l'islamisme

Embed

  1. Moi, Azzedine Gaci, je veux vous secouer. La mondialisation, qui inhibe l'esprit de solidarité, coïncide avec ubne vibilité croissante de l’islam sur la scène publique, et conduit à un mal-être chez les Français. Cette même mondialisation a mené à une uniformisation des consciences, et à un individualisme terrifiant, tout en faisant disparaître les frontières économiques, culturelles, voire humaines en Europe.
  2. Le problème que posera rapidement l'afflux incroyable de réfugiés syriens et irakiens, fuyant l'horreur de la guerre civile, nous concerne tous d'ailleurs, en tant que les musulmans seront pointés du doigt et mis dans le même sac, celui de la terreur, de l'islamisme.
  3. Il faut à tout prix empêcher que ces réfugiés, égarés, apeurés, ne gonflent les rangs des organisations islamiques en France, à l'affut de nouvelles recrues à former et à endoctriner.
  4. La crise économique n’a fait qu’aggraver la situation, au rythme des aléas du compte bancaire de chacun. Tout cela coïncide avec une présence musulmane de plus en plus visible et c’est autour du foulard islamique, la burqa, les mosquées, les minarets et les prières dans la rue, que vont se cristalliser les interrogations et les oppositions parfois violentes.
  5. Mais le danger ne réside pas uniquement dans cette anxiété grandissante envers les musulmans. Le vrai cancer qui ronge notre communauté est cet attrait inavoué pour l'islamisation, parmi des membres de notre propre société.
  6. Il est temps pour l'islam de France de renouveler sa réputation et son image, et ce n'est pas avec des personnages comme Amar Lasfar que nous y parviendrons. D'aucuns ont oublié qu'en France, les lois de la République, comme celle de la laïcité, sont au-dessus de celles du culte, qui doit être contenu dans le cercle privé, familial, et ne pas en sortir. Et pourtant je le clame en tant qu'imam, dont le rôle est bien la transmission d'un savoir, et une lumière dans les ténèbres.
  7. Depuis les événements tragiques du 11 septembre 2001, une nouvelle forme de racisme s’est développée en France, mais lorsque l'on assiste aux réactions de certains, comme Yusuf al-Qaradawi, le grand maître des Frères musulmans en France, idéologie dans laquelle je me reconnais par ailleurs, qui a condamné à demi-mot seulement les attentats, justifiant les kamikazes en Palestine, je me demande où nous allons. Et je comprends parfois les Français qui nous craignent.
  8. Avez-vous lu ma petite anecdote sur "Mehdi et Jérome", et la peur de ce dernier d'une jeune femme priant dans le métro? Je vous invite à la lire, elle est édifiante:  http://oumma.com/Je-me-suis-marie-avec-un-kamikaze .
  9. Combien faut-il encore d'attentats et de scandales pour que la France comprenne enfin que les "jihadistes" ne sont que la face découverte de l'iceberg, et que ceux qui se cachent derrière sont des gens à priori tout à fait fréquentables, comme mes camarades de l'UOIF.
  10. Aux côtés des autres religions, le christianisme et le judaïsme, il faut promouvoir la culture de la paix et du vivre ensemble, favoriser le dialogue entre les cultures et les croyances sans craindre le relativisme. L'islam est une religion de tolérance et d'ouverture et un chemin vers la paix, et Amar Lasfar et ses pions tentent de nous le faire oublier.
  11. Je m'appelle Azzedine Gaci, j'ai 46 ans, je suis Algérien d'origine et Républicain. Je suis également le recteur de la mosquée de Villeurbanne à Lyon. Jusqu'à 2012, j'étais également l'ex-président du conseil régional du culte musulman pour la région Rhône Alpes. Aujourd'hui encore je suis membre de l'Union des organisations islamiques de France, en charge du dialogue inter-religieux. Oui, j'appartiens toujours à l'organisation, car je refuse de l'abandonner aux islamistes. Il s'agit d'un beau projet que nous devons reprendre en main.
  12. Pour en savoir plus sur ma pensée, vous pouvez suivre mes écrits sur le site oumma , ou sur liberte-algerie.com.
Like
Share

Share

Facebook
Google+