Se mettre à écrire, fantasmes et réalités :D.

Où on challenge l'image de l'écrivain produisant d'une traite, et quelques pistes de méthodes.

Embed

  1. Tout part de ce RT figurant un petit texte de Audre Lorde :
  2. "I realize that if I wait until I am no longer afraid to write, act, speak, be, I'll be sending messages on a Ouija board, cryptic complaints from the other side". "Je me rends compte que si j'attends le moment où je n'aurai plus peur d'écrire, agir, parler, être, je serai entrain d'envoyer des messages sur une planche Ouija, des plaintes cryptiques depuis l'au delà".
  3. C'est fort juste, mais ça m'a rappelé une discussion que j'ai eu il y a peu de temps avec quelqu'un que je pense talentueux dans le domaine des mots mais qui reste bloqué sur l'impossibilité de produire un chef d'oeuvre directement.
  4. Se lancer n'est pas tout quand on manque de technique.
  5. Ca m'a fait penser que cette personne ne devait pas être la seule à se fourvoyer dans les clichés qui entourent le métier d'écrivain, à se sentir bloquée dans ses productions à cause de ça. Les tweets qui suivent reproduisent peu ou prou ce que j'ai essayé de lui transmettre :).
Like
Share

Share

Facebook
Google+