Face aux 20,5% d'abstention au premier tour de la présidentielle en 2012, comment redonner aux Français gout à la politique ? Vidéos, questions/réponses, quizz... Les médias osent tous les formats.

Embed

  1. Du sérieux et du moins sérieux

  2. En bon site sérieux, Le Monde emploie la méthode du direct. Derrière leurs écrans, des journalistes politiques répondent en live aux internautes de manière courte et efficace. Ce moyen didactique recrée un lien entre une presse trop souvent qualifiée d'"élitiste" et son lectorat.
  3. Exit les chiffres bruts et les articles à rallonge sur les pronostics ! Le premier quotidien de France a trouvé la solution : le journalisme de données. Pour éviter les erreurs, les résultats de trois sondages sont représentés sous forme de graphismes mis à jour quotidiennement. C'est clair et précis. Les médias français tirent les leçons de l'élection inattendue de Donald Trump. Un seul mot d'ordre: la rigueur journalistique.
  4. Le site FranceTVInfo, né en août 2016, couvre l'élection présidentielle pour la première fois et mise en partie sur le fun. "Et si la présidentielle était un film ? On a imaginé la bande-annonce" titre le média. Musique épique, montage énergique, rebondissements... tous les codes du blockbuster sont repris.
  5. Dans la veine de FranceInfo, le site Brut, qui se veut "100% digital", n'hésite pas à faire de la politique un sujet aussi insolite que des chats tombant de tabourets. Au risque de décrédibiliser davantage François Fillon, dont la défense face au Penelope Gate s'apparente beaucoup à celle d'un certain Nicolas Sarkozy.
  6. La nouvelle cible : les enfants

  7. Les tetes blondes sont considérées comme de bons clients par les médias. Pas étonnant quand on sait que les livres pour enfants dédiés à la politique ont le vent en poupe. Le P'tit Libé pose les bonnes questions : à quoi sert le président ? Qui peut participer aux élections ? Le tout avec des petits bonhommes, des diaporamas, et des couleurs vives.
  8. C8 joue encore plus le jeu avec son émission "Candidats : Au tableau !" : les politiques sont interrogés par des enfants de tous milieux de 9 à 13 ans. "Expliquez-nous la droite et la gauche en une minute. Top, c'est parti !" assène un petit garçon à Emmanuel Macron. Et François Fillon de "dabber" pour faire plaisir à la jeunesse.
  9. Pour voir le replay, c'est ici.
  10. Question pour un champion

  11. Quoi de mieux que de mettre le lecteur à l'épreuve ? Les Echos relèvent le défi avec leur "Serious Game", un quizz qui permet de savoir qui est "son" candidat. Comme dans le P'tit Libé, les couleurs sont vives, un petit personnage accompagne les questions, la politique est personnifiée... Au grand dam de certains lecteurs qui se perdront dans les acronymes CICE et CSG.
Like
Share

Share

Facebook
Google+