"Donner, recevoir : un rein pour sauver la vie"

Le 8 mars, mieux connu pour être la journée internationale de la femme, se veut également être la journée mondiale du rein. Cette journée consiste à mieux faire connaître les maladies du rein et ses pathologies.

134 total views
  1. Pourquoi cette journée mondiale a-t-elle été mise en place ? Selon l'Association pour la Recherche sur les Tumeurs du Rein (A.R.T.u.R.), la Journée Mondiale du Rein vise tout d'abord à sensibiliser l’opinion, les pouvoirs publics et les professionnels de santé, à l’impact des maladies rénales, qui sont fréquentes et silencieuses, sur la santé publique.
  2. En France, près de 5% de la population adulte, soit trois millions de personnes, souffrent d'une maladie du rein, 9500 commencent un traitement par dialyse chaque année, 37500 sont en cours de dialyse et 33000 ont bénéficié d'une greffe de rein. À l'échelle de la planète, on estime que 400 à 600 millions de personnes sont atteintes.
  3. Malgré ces chiffres non sans importance, la plupart des Français et personnes d'Europe et d'ailleurs ignorent tout ce qui concerne les reins.  L'objectif de la journée mondiale du rein consiste donc à faire mieux connaître les maladies du rein et ses pathologies afin qu'elles soient prises en charge plus tôt, quand elles sont encore accessibles à un traitement simple.
  4. Ce 8 mars, c'est donc l'occasion de mener des actions de prévention et de dépistage mais également pour rappeler que les donneurs d'organe restent trop rares. En attente d'un rein, les patients ont la dialyse comme alternative. Cependant, la liste d'attente est parfois longue... 
  5. Au Grand Hôpital de Charleroi, 120 patients sont dialysés et un quart d'entre eux sont en attente d'une greffe de rein. Actuellement, le délai d'attente moyen pour une transplantation rénale est d'environ 2 ans et demi. Le nombre de donneurs reste stable mais la demande malheureusement ne cesse de croître.
  6. Alors que des actions sont déjà menées, cette journée mondiale devrait donner lieu à des centaines d’évènements (conférences, débats, sensibilisation, rencontres, etc.) dans 112 pays sur les six continents. 
  7. Le plus souvent, les affections rénales sont des maladies silencieuses, dont le diagnostic est réalisé tardivement. 
    Il arrive souvent que nombre d'entre elles ne soient dépistées qu'à l'approche du stade terminal  et, dans ce cas, le recours à la dialyse ou la greffe est rendu obligatoire.
    Nos modes de vies actuels, alimentation déséquilibrée, sédentarité, sont des facteurs aggravants et l'augmentation du nombre de patient souffrant de diabète ou d'hypertension artérielle, entraîne "mécaniquement" une augmentation des cas d'insuffisance rénale.
    Le Gala du dixième anniversaire de la Fondation du Rein, qui ouvre le mercredi soir la Journée Mondiale du Rein et les manifestations organisées le lendemain à l'Académie Nationale de Médecine (France) sont les points culminants de cette journée. 
  8. Au Canada, depuis quelques années, on a plutôt opté pour un spot de sensibilisation : 
  9. Une détection précoce d'une maladie du rein peut réduire les complications cardiovasculaires
  10. Le site officiel de la campagne de sensibilisation mondiale et ses petits conseils-santé:
  11. Le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse d'augmenter dû notamment à l'âge, aux manières de vivre, aux habitudes alimentaires trop grasses et à la sédentarité. 
    By 2025, the number of people with diabetes is expected to more than double in South-East Asia, the Eastern Mediterranean and Middle East, and Africa.
  12. Laat je hart zien, geef een nier...
3
Share

Share

Facebook
Google+