Quelles solutions pour l'invisibilité des enfants non déclarés et l'apatridie ?

Pour la seconde édition de son Tweetathon, l'association Ednancy créée par la guinéenne Josette Nyankoye s'est focalisée sur les droits de l'enfant. Cette association qui s'intéresse particulièrement à la femme et à l'enfant a invité pour cet événement une vingtaine d'Africains pour débattre de sujets tels que les menstrues, l'hygiène de vie, la maltraitance, l'excision et bien d'autres éléments directement liés aux enfants. Il était question pour moi de parler des enfants invisibles, sans identité.

Embed

  1. Just peeping to say Hi, especially the young lady frowning !

#ElleCitoyenne #CivicOpinion #CivicParticipation #CitizensUnited #News #Africa
    Just peeping to say Hi, especially the young lady frowning ! #ElleCitoyenne #CivicOpinion #CivicParticipation #CitizensUnited #News #Africa
  2. Dans de nombreux pays, une femme célibataire ne peut déclarer son enfant.
  3. Le programme phare de la chaîne de radio RFI 7 milliards de voisins a dédié deux émissions aux problèmes liés aux actes de naissance. La première date du 28 juin 2016 et est intitulée Enfants sans identité, quel avenir pour ces enfants fantômes. La seconde, qui date du 6 février 2017, est intitulée Enfants sans identité et apatrides en Afrique de l'Ouest : quelles solutions ?. Les raisons culturelles sont évoquées comme cause du non établissement des actes de naissance.
  4. La superstition est également parfois à l'origine du non établissement des actes de naissance. L'Ivoirienne Tchonté Silué, qui a été l'une des intervenantes du Tweetathon, a raconté une histoire familiale à ce sujet :
1
Share

Share

Facebook
Google+