Reenchanter la ville : quels acteurs pour quelle transition ?

Storify de la conférence proposée par le magazine Kaizen à la Recyclerie le 20 février. A cette occasion, quatre acteurs différents étaient représentés et ont expliqué leur rôle l'un après l'autre. A commencer par les architectes, représentés par l'agence Devillers.

Embed

  1. Etant donné la longueur des projets de construction (plusieurs années de la disponibilité du terrain à la remise des clés), les architectes sont en première ligne pour penser l'avenir de la ville et ont vu évoluer les modes d'innovation urbaine.
  2. Darwin, l'immense tiers-lieu et laboratoire d'innovation urbaine bordelais est en conflit avec la métropole de Bordeaux, qui demande le départ d'une partie des associations qui le composent de locaux destinés à laisser place à une nouvelle zone d'activités (bit.ly/2lnBsk9).
  3. Transition surprenante vers un deuxième type d'acteur moins "évident", les collectifs d'artistes.
  4. Place à l'acteur institutionnel, la mairie de Paris. Membre du réseau "Cities in transition" (citiesintransition.eu/), qui regroupe les 28 capitales européennes, la ville de Paris se veut pionnière et a mis un certain nombre d'initiatives en place.
  5. Comment impliquer plus les citoyens concrètement ? Place à un bel exemple de "hacking citoyen", les Grands voisins, géré par le collectif Yes We Camp!
Like
Share

Share

Facebook
Google+