4ème étape du Tour de France des mécènes à Strasbourg le 30 mai 2017

Le Tour de France des mécènes est retourné dans l’Est pour sa quatrième étape ! Après un lancement sur les chapeaux de roues à Reims en décembre 2016, Admical s'est rendue à Strasbourg le 30 mai au Théâtre National.

Embed

  1. Cette 4e étape du Tour de France des mécènes, parrainée par le Groupe Wolfberger, et réalisée grâce à de nombreux partenaires a mis en lumière la vitalité du territoire alsacien en ouvrant des perspectives prometteuses !
  2. Le mécénat, une pratique ancrée dans la culture alsacienne

  3. Stanislas Nordey, directeur du TNS et hôte de la soirée a quant à lui déclaré avoir "appris à connaître la nécessite et la beauté du mécénat". Le mécénat présente aussi selon lui l'avantage de permettre à des mondes à priori éloignés, tels que l'entreprise et le spectacle vivant, de se rencontrer.
  4. Les entrepreneurs peuvent servir l'intérêt général grâce au mécénat

  5. Des partenariats gagnant-gagnant à la portée de tous

  6. Quatre mécènes de la région sont venus partager avec la salle leurs histoires de mécénat, dans des secteurs très divers : de la culture à l'éducation, en passant par l'environnement et l'entrepreneuriat social.
  7. La maison Wolfberger mène des actions de mécénat en partenariat avec la Fondation du patrimoine, en créant des cuvées spéciales. Ce fut le cas l'année passée pour le millénaire de la cathédrale de Strasbourg, et cette année pour l'achat d'une oeuvre pour le musée Unterlinden. L'esprit coopératif inscrit dans l'histoire de Wolfberger a aussi conduit à la création d'une fondation d'entreprise, qui permet de mieux soutenir les causes chères aux vignerons et aux salariés.
  8. Pour Clément Ritter, directeur communication de Suez Grand Est, le mécénat pratiqué par l'entreprise doit "faire sens" par rapport au cœur de métier de Suez, aux valeurs de l'entreprise et des collaborateurs. Cela se traduit par exemple par des actions d'éducation à l'environnement assurées auprès des jeunes par les salariés de Suez, via le mécénat de compétences ; « les salariés sont heureux de transmettre leur savoir aux associations soutenues ».
  9. Pierre Marx, président du CA de l'Intermarché de Reichshoffen et président de la CPME Grand-Est a choisi de faire du mécénat en nature, grâce au don de produits.
  10. Pierre Marx ayant l'entrepreneuriat chevillé au corps depuis des années, il lui a paru tout naturel de donner de son temps et de transmettre ses compétences en accompagnant une vingtaine de jeunes sur la voie de l’entrepreneuriat avec l'association Entreprendre pour Apprendre Grand-Est. C'est pour lui "Une vraie respiration, un vrai bonheur d'être auprès des jeunes" car de véritables échanges se nouent.
  11. Firoz Ladak, Directeur Général des Fondations Edmond de Rothschild est mécène du TNS et du programme 1er Acte. Le but du programme est répondre aux enjeux de culture et de diversité, de rapprocher des univers improbables en allant là où ils ne sont pas attendus.
  12. Autre projet développé par les Fondations Edmond de Rothschild : l'École de la Philanthropie, qui vise à transmettre aux jeunes générations la fibre du don et de l'intérêt général.
Like
Share

Share

Facebook
Google+