Conférence Paris Climat 2015 (COP21)

La France accueille et préside la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations-unies sur les changements climatiques (COP21/CMP11), du 30 novembre au 11 décembre 2015, au Bourget.

  1. 11h40 : Ils sont arrivés en même temps. François Hollande, Ban Ki-moon, Laurent Fabius, Ségolène Royal et Annick Girardin, samedi 12 décembre, à l’ouverture du Comité de Paris. Une façon de marquer les esprits en ce jour solennel où la version finale de l’Accord de Paris doit être adoptée. La version finale de l’Accord de Paris est désormais disponible sur le site de la CCNUCC.
  2. C'est la dernière la dernière ligne droite dans la négociation de l' accord de Paris. > Consulter Le programme de la 11ème journée :
  3. PRESENTATION DES PERSPECTIVES DE L'AGENDA DES SOLUTIONS
    Ségolène Royal est revenue sur la forte mobilisation de la société civile lors de la COP et sur les nombreux engagements pris par les acteurs de l'Agenda des solutions; elle a souligné leur importance et a annoncé la mise en place d'un agenda opérationnel pour que ces engagements pris soient réalisés.
    Retrouvez les engagements du Plan d’Action Lima-Paris (Agenda des solutions) et les actions annoncées par la ministre
  4. Le Plan d’actions Lima-Paris (LPAA) est une initiative conjointe de la présidence péruvienne de la COP20 et de la présidence française de la COP21, du bureau exécutif du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies et le secrétariat de la CCNUCC. Il vise au renforcement de l’action climatique tout au long de l’année 2015, à Paris, en décembre et au-delà : la mobilisation d’une action mondiale robuste vers des sociétés sobres en carbone et résilientes ; l’encouragement de l’action et de l’engagement des acteurs non-étatiques, un meilleur soutien fourni aux initiatives existantes, telles que celles lancées au cours du Sommet climatique du Secrétaire général à New York en septembre 2014 ; la mobilisation de nouveaux partenaires et la provision d’une plate-forme pour la visibilité de leurs mesures, engagements et résultats dans la course à la COP21.
  5. Le Plan d’Action Lima-Paris : un processus inédit dans une COP qui constitue une part essentielle du résultat de Paris

    En quelques chiffres :
    >> Plus de 70 grandes initiatives coopératives qui regroupent près de 10 000 acteurs issus de 180 pays, venus présenter leurs actions.
    >> Près de 11 000 engagements concrets au total sur la plateforme NAZCA : 2 250 villes, 150 régions, qui représentent 1,25 milliard d’habitants ; 2 025 entreprises, 424 investisseurs, 235 organisations société civile.
    >> Plusieurs centaines de milliards de dollars réorientés climat pour investir dans la transition vers une économie bas carbone et résiliente.
    >> Plus d’un tiers des 2000 plus grandes entreprises mondiales engagées pour le climat, leur poids économique équivaut aux PIB additionnés de la Chine, l’Allemagne et Japon.
    Des milliers de dirigeants locaux, de chefs d’entreprises, de personnalités de la société civile sont venus à Paris témoigner de leur engagement et présenter leurs solutions et propositions.
    > En savoir plus
  6. Vidéo : des exemples de solutions fondées sur la nature
  7. Solutions fondées sur la nature : Ségolène Royal signe avec son homologue Philippin un accord

  8. A l’occasion de la dernière journée de l’Agenda des Solutions, Ségolène Royal a affirmé le rôle crucial des représentants des territoires du monde entier pour concrétiser et amplifier les engagements pris par la société civile pendant la première semaine de la COP21. Selon les Nations Unies, les villes sont responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre et dans 20 ans, elles compteront 1,4 milliards d’habitants supplémentaires.
  9. RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET PATRIMOINE CULTUREL : QUELS IMPACTS ?
Read next page