Osez le photo-langage

Dans mes ateliers, j'utilise souvent une forme de photo-langage. Je sais que cette technique intrigue mes lecteurs comme mes collègues. Pourtant, elle existe depuis fort longtemps et est en général très appréciée par les participants...

  1. J'ai moi-même eu l'occasion de tester le "photo-langage" lors d'une formation au projet. J'ai été tellement bluffée par tout ce que l'image apporte à l'expression du groupe que je me suis bien promis d'employer à mon tour la méthode dès que je le pourrais. Mission accomplie aujourd'hui !

    Mais, au fait, savez-vous que le terme "photo-langage" est une marque déposée ?
  2. Lorsque nous touchons à des sujets complexes et/ou personnels, notamment quand nous parlons de nos valeurs, nous manquons de mots pour nous exprimer. Nous nous cantonnons aux lieux communs et aux phrases toutes faites. Le "photo-langage" est alors un formidable outil pour donner corps à nos réflexions et intégrer du ressenti et du symbolique dans notre expression.

    Grâce au "photo-langage", nous nous exprimons oralement en nous aidant d’images ou de photos. Nous comprenons ainsi mieux l’autre à travers ses goûts, ses préoccupations, etc. Nous développons des relations plus profondes, faisant appel à l’affectif en plus de la raison. Cerise sur le gâteau, basé sur l’expérience des participants,  le "photo-langage" part de notre savoir plutôt que du savoir de l'animateur.

  3. En pratique, si vous animez vous-même un atelier, étalez une série de photos sur une grande table. Donnez aux participants une consigne du style : " Trouvez une ou deux photos qui vous font penser à ... et expliquez-nous pourquoi vous les avez sélectionnées ". Une fois que tout le monde a choisi, faites s'exprimer chacun à tour de rôle. Vous pouvez utiliser cette méthode quel que soit le public. Personnellement, je l'ai employée avec des personnes issues de la communication mais aussi avec des cadres de tous secteurs et des non-cadres.
  4.  Vous aurez besoin de plusieurs dizaines de photos. Pensez à utiliser des images toutes prêtes, imprimées directement d’Internet. C'est la technique que j'emploie pour mon atelier sur l'orientation tout au long de la vie. Les stagiaires choisissent une photo parmi une trentaine en vue de compléter la phrase "Pour moi, l'orientation, c'est...". A la fin de la formation, chacun est invité à choisir à nouveau une image (la même ou une autre) qui traduit son état d'esprit à ce moment.
  5. Photolangage provenant de yapaka.be/page/photolangage 112 images utilisables comme photolangage...
  6. Dans mon atelier sur le transfert de compétence, je recours à une technique légèrement différente, celle du collage. En sous-groupes de 3-4 personnes, les participants découpent dans divers magazines récupérés auprès de mon entourage des images (pas de texte !) en relation avec leur perception du travail. Ils les collent  sur un paperboard qui est affiché dans la salle. Nous débriefons ensuite en grand groupe.
  7. Le photo-langage est très utile pour se présenter ou s’exprimer sur un sujet particulier comme dans les exemples ci-dessus ou encore pour évaluer un événement vécu collectivement.

    Il y a peu d’animations aussi simples à organiser et qui donnent d’aussi bons résultats. Avec un peu de pratique, vous arriverez à en tirer le maximum et à vous sentir de plus en plus à l'aise.

    Et si vous êtes seul(e), pourquoi ne pas vous fabriquer votre propre tableau en collectionnant au hasard de vos lectures des images relatives au métier dont vous rêvez ou à ce que représente la reconversion professionnelle pour vous ou tout autre sujet de votre choix ?

Read next page