Le compte personnel de formation en 5 questions

Elément phare de la réforme de la formation professionnelle, le compte personnel de formation (CPF) entre en vigueur au 1er janvier 2015. . Qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ? Et le DIF ? Quid du reste de la réforme ? Des questions mais pas toujours des réponses...

  1. Il y a un an, je vous faisais part de mes doutes quant au CPF.
  2. Aujourd'hui,nous en savons un peu plus sur sa mise en oeuvre mais je reste partagée. Petit état des lieux...
  3. Le CPF, qu'est que c'est ?

  4. Le site officiel du gouvernement, moncompteformation.gouv.fr , est déjà en ligne.
  5. Le CPF, comment ça marche ?

  6. Chaque salarié pourra désormais activer son propre CPF sur le site et y consulter, librement, le nombre d’heures engrangées ou encore les listes de formations possibles.
    L’acquisition des heures est proportionnelle au temps de travail : tout salarié à temps plein acquiert 24 heures par an pendant cinq ans, puis 12 heures par an pendant trois ans, dans la limite de 150 heures. Les droits acquis sont conservés tout au long de la vie professionnelle, même en cas de changement d’entreprise ou de chômage.
    Si le CPF est utilisé pendant le temps de travail, l’autorisation de l’employeur est nécessaire quant au calendrier et au choix de la formation. En revanche, si la formation se déroule hors temps de travail, le salarié mobilise son CPF à sa guise sans avoir à en référer à sa hiérarchie.
  7. Quelles formations puis-je envisager ?

  8. Peuvent être suivies les formations dites « qualifiantes », c'est-à-dire conduisant à une qualification ou une certification, accompagnant la validation des acquis de l’expérience ou permettant l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences.
  9. Que deviennent mes heures de DIF ?

  10. Les heures de DIF non utilisées au 31 décembre 2014 seront mobilisables selon les règles du dispositif CPF jusqu'au 1er janvier 2021, date à laquelle elles seront définitivement perdues. Elles pourront être complétées, le cas échéant, par des heures inscrites sur le CPF, dans la limite d'un plafond de 150 heures et dans des conditions à déterminer par décret.
  11. Et le reste de la réforme ?

  12. Mais le CPF fait partie d'une réforme de la formation professionnelle beaucoup plus vaste : conseil en évolution professionnel, nouvelles instances, nouveaux modes de financement...
  13. Malgré un effort de pédagogie certes bienvenu...
  14. Dessine-moi l'éco : La réforme de la formation professionnelle
  15. ... Les arcanes de la réforme restent subtiles et et beaucoup d'inconnues demeurent...
  16. Une affaire à suivre donc car l'activation du CPF directement par les personnes concernées risque de s'avérer compliquée pour ceux d'entre nous qui sont moins à l'aise que d'autres en informatique, par exemple. Le souci de s'appuyer sur des formations qualifiantes est certainement louable en termes de qualité. Toutefois, quand celles-ci durent plusieurs mois, leur découpage en modules risque d'en rendre l'acquisition longue et fastidieuse et d'en décourager plus d'un. Enfin, tout le monde a-t-il besoin d'un diplôme pour monter en compétences ?
    Ce ne sont là que quelques inconnues parmi d'autres. Les interrogations restent nombreuses et il va falloir attendre encore quelques temps avant de pouvoir vraiment évaluer les effets de ce nouveau dispositif.
Read next page