1. Le débat commence par une séquence assez ahurissante où les députés UMP, présents en très grand nombre pour la première fois, se battent pour obtenir ...la levée des sanctions infligées la veille à leur collègue Aubert pour ses comportements sexistes répétés (il refuse d'utiliser les titres féminisés, en contravention avec les règles établies par le bureau de l'Assemblée). Le "débat sur le débat" entraîne des réactions cinglantes des coprésidents du groupe écologiste...
  2. "Madame la Présidente" par Barbara Pompili
  3. "Madame la Présidente", par François de Rugy
  4. Après cet "intermède" qui illustre l'intérêt porté par la droite au texte en lui-même, les travées UMP se vident, et la discussion peut reprendre...
  5. Le lobby nucléaire est de sortie...
  6. Dans la définition et l’objet des territoires à énergie positive, un progrès notable est enregistré dans la définition grâce à l'adoption d'un amendement écologiste
  7. Pendant ce temps, à l'Hôtel de Lassay, les mardis de l'avenir, initiés par Claude Bartolone, traitent ...de transition énergétique
  8. Et alors que l'UMP enchaîne les approximations sur la transition énergétique à l'Allemande, on peut lire un papier passionnant de Stephen Boucher (Directeur de programme, European Climate Foundation) et Dimitri Pescia (Agora Energiewende), paru dans le monde, judicieusement suggéré par un twittos.
  9. Le show Aubert continue....
  10. ...ce qui vaut une réplique de Noël Mamère
  11. La séance de nuit commence, et il faut bien se détendre avant des débats qui s'annoncent copieux...
  12. "Facteur 4" : les écologistes insistent pour que les objectifs fixés par la loi puissent permettre d'atteindre les engagements pris par la France, et rappelés dans le projet de Loi
Read next page